Scroll to top

Mathieu Verboud

Mathieu Verboud

Mathieu Verboud a d’abord été journaliste, sillonnant l’Afrique dès qu’il en avait l’occasion. Dans les années 1990, il a contribué à des ouvrages collectifs et à des revues de géopolitiques (la revue « Limes »), travaillant notamment sur la santé, la géopolitique du sida, et plus généralement sur les politiques d’accès aux soins et aux médicaments en Afrique.

Il bascule vers l’image en 2000 en réalisant un « Envoyé Spécial » sur la secte du Patriarche (« Sexe, Mensonges et Toxicos », 2000, France 2). Au début des années 2000, il se tourne vers le documentaire. Enfance maltraitée, raison d’État, onze septembre, lanceurs d’alerte, mensonges sur la guerre d’Irak, paradis fiscaux britanniques, diktats de la Curie romaine, instruction impossible des affaires dites « sensibles » (dossiers politico-judiciaires)… chacun de ses films va traiter de la question du pouvoir et de l’abus de pouvoir. Chaque film fonctionne comme l’autopsie d’un lieu de pouvoir (le sud de l’Utah dans « Les Enfants perdus de Tranquility Bay », Washington DC dans « Une Femme à abattre » et « La Cabale », ou encore la City of London, le Vatican…), voire, comme l’autopsie d’un lieu sans pouvoir (le Palais de justice de Paris dans « L’Affaire de Tous »).

Ces films sont aussi l’occasion de démêler des écheveaux géopolitiques particulièrement complexes. C’est le cas avec « Une Femme à Abattre » (Prix de l’investigation au FIGRA 2008) ou avec « La Cabale », où il fait parler le monde du renseignement. En évoquant les circuits politiques de corruption du complexe militaro-industriel américain, il remonte aux sources de l’engrenage qui a conduit aux attentats de septembre 2001. Avec « Du Côté des Anges » (Arte, 2007), Mathieu a réalisé le premier film jamais fait en France sur le phénomène des lanceurs d’alerte. Dans ses derniers documentaires, il s’est attaché à nous raconter ces lieux de pouvoir que sont la City ou le Vatican, là encore avec comme première intention le souci de détailler la mécanique des rapports de force politiques.

Il a aussi coréalisé « Lettres Migrantes », documentaire d’expérimentation sélectionné au Festival des Instants Numériques (Marseille 2015).

En 2013, il a réalisé « Ombres sur le Saint Siège » (52’, France 5) avec Folamour.

Moi, Daniel Blake

Daniel Blake, un ouvrier de 59 ans victime d’un infarctus, découvre la brutalité des services sociaux de Newcastle, obsédés par « la chasse aux faux chômeurs ». Bien que son…

Order !

Le projet de ce film est de raconter les derniers épisodes de la saga du Brexit, depuis l’arrivée au pouvoir du Premier ministre Boris Johnson. Pour mémoire, cette saga s’est déroulée sur…

OMBRES SUR LE SAINT-SIÈGE

Voir le film Réalisateur Mathieu Verboud Auteur Mathieu Verboud Image Anastasia Cherkassova, Mathieu Verboud Son Olivier Pianko Montage Eric Renault Production FOLAMOUR Diffuseurs France 5 / Planète+ / Public Sénat…