Scroll to top

IL ÉTAIT UNE FOIS… RABBI JACOB

IL ÉTAIT UNE FOIS… RABBI JACOB

Réalisatrice
Auberi Edler
Auteurs  Auberi Edler, Serge July et Marie Genin
Image Franck Brisset
Son Thierry Blandin, Denis Lepeut
Montage Alexandre Landreau
Durée
52 minutes
Format 
16/9
Version
Française
Diffuseurs
France 5, TCM

Intervenants:

  • Radu MIHAILEANU, réalisateur et scénariste
  • Danièle THOMPSON, co-scénariste
  • Josy EISENBERG, co-scénariste et rabbin
  • Henri GUYBET, acteur
  • Gérard CHALIAND, sociologue
  • Benjamin STORA, historien
  • Vladimir COSMA, compositeur
  • POPECK, acteur

Histoire d’un film: Gérard Oury tourne Les Aventures de Rabbi Jacob en 1973.Louis de Funès, dans son personnage habituel – autoritaire et terrorisant son entourage – rôle aggravé par le racisme et l’antisémitisme, doit faire cause commune avec un leader arabe et se déguiser en rabbin orthodoxe. Plus de 7 millions d’entrées pour cette fable sur l’apprentissage de la tolérance.  Pour le tournage, il devra renoncer à tourner à New-York dans le quartier juif orthodoxe après s’être fait traiter de pornographe. Il renoncera également à la rue des Rosiers à Paris pour un quartier de Saint-Denis.

Histoire d’une époque: le scénario est écrit au milieu des détournements d’avions par les Palestiniens et pendant la prise d’otages de Munich. Le film sort en octobre 73, quinze jours après le début de la guerre du Kippour. La femme du distributeur Georges Cravenne, qui s’oppose à la sortie du film, détourne le vol Paris-Nice, et meurt, abattue par la police.

Histoire d’un cinéaste: Gérard Oury (1919-2006), auteur de 17 films dont Le Corniaud et La Grande vadrouille, aime les fables, le vaudeville au cinéma, et les couples antagonistes d’acteurs.