Serge July

Né le 27 décembre 1942 à Paris, Serge July est un journaliste français. Cofondateur du journal Libération, il l’a dirigé de 1973 à 2006. Depuis son départ de Libération, Serge July travaille à RTL en tant qu’éditorialiste.

 

Alors étudiant en histoire de l’art à la Sorbonne, il décide, en octobre 1963, d’adhérer à l’Union des Etudiants Communistes (UEC) et commence à écrire pour le journal « Clarté » publiant des articles sur différents domaines (théâtre, ballets, analyse de phénomènes de société, compte-rendu de lecture, etc.). Il réussit ensuite à se faire réformer du service militaire et peut continuer ses activités syndicales et politiques. Il devient alors vice-président chargé de l’information au sein de l’UNEF (Union Nationale des Etudiants de France) en 1965 puis enseignant dans un collège de 1966 à 1969. Les évènements de mai 1968 vont fortement politiser son parcours. Le 23 mars 1968, il rejoint à Nanterre le « Mouvement du 22 mars », mouvement de contestation libertaire dont le principal leader est Daniel Cohn-Bendit. Il appartient aux étudiants d’extrême gauche qui politisent le mouvement et anime le bulletin d’information « Interluttes » dont Jean-Paul Sartre deviendra Directeur de publication, ce qui permettra aux militants politiques d’éviter la répression. Après mai 68, il fait partie des membres fondateurs de la « Gauche prolétarienne » qui sera dissoute par Benny Lévy en 1973 par peur de dérives terroristes. Après avoir été responsable du mouvement maoïste dans le Nord de la France, il intègre, en avril 1972, le journal « La Cause du peuple » en tant que journaliste et participe en parallèle au lancement de l’agence de presse Libération avec Maurice Clavel et Jean-Claude Vernier.

 

En novembre 1972, Benny Lévy souhaite lancer le journal « Libération ». Serge July est alors nommé en décembre 1972, responsable politique du projet et Jean-Paul Sartre, Directeur de publication. Le journal, dont le premier numéro est prévu en avril, est présenté en janvier 1973. Jean-Paul Sartre quitte ses fonctions en mai 1974 et Serge July lui succède alors en tant que Directeur de publication. Les années 2000 marquent un tournant pour le journal « Libération » dont les ventes chutent de 200000 exemplaires, ce qui aboutira au licenciement de plus de 25% du personnel. Le 28 juin 2006, face à la situation financière difficile du journal et suite à la demande du principal actionnaire, Edouard de Rothschild, Serge July annonce son départ de « Libération ». Le journaliste Laurent Joffrin lui succède alors. Depuis son départ, Serge July est éditorialiste au sein de la radio RTL et réalise des films d’époque principalement en compagnie de sa compagne (société de production « Les films du paradoxe »).